Comment améliorer la vitesse des Pages WordPress et réduire le TTFB

Parmi les choses importantes à prendre en compte lors de la création d’un site WordPress est le le temps de chargement de vos pages.

Parmi les différents facteurs à prendre en compte, cet article va nous plonger dans la façon dont le TTFB (temps pour le premier octet-time to first byte) peut affecter la vitesse de chargement.

Découvrez dans cet article comment réduire le TTFB pour améliorer le temps de chargement des Pages WordPress ?

Qu’est-ce que le TTFB ?

L’abréviation du TTFB est Time To First Byte, il s’agit du temps pour le premier octet. Afin d’être plus précis, il s’agit du temps que le navigateur mets pour recevoir le premier octet de données du serveur. De ce fait, plus il faut de temps pour obtenir ces donnée, plus le temps de chargement de votre page sera longue. Le calcul du TTFB s’effectue en 3 étapes qui sont les suivantes :

  • Demande au serveur
  • Traitement du serveur
  • Réponse au client

1. Demande au serveur

Lors de la visite d’un site Web, une requête est envoyée par le navigateur client vers le serveur Web. Durant ce processus, le temps de recherche DNS peut avoir des conséquences sur le délai de traitement des requêtes. De ce fait, si vous effectuez une demande sur un serveur géographiquement éloigné, cela pourrait avoir une incidence sur le temps de latence des requêtes. Le problème pourrait être le même si vous avez un pare-feu avec des règles complexes.

2. Traitement du serveur

Dès la demande envoyée, le serveur doit désormais la traiter et générer une réponse. De ce fait, si vous utilisez trop de scripts tiers, si une multitude de requêtes sont générés au niveau de la base de données, si le thème de votre site WordPress n’est pas optimisé ou si vous ne disposez pas de mise en cache, cela pourrait avoir une incidence sur le temps de chargement de votre site.

3. Réponse au client

Dès le traitement des requêtes par le serveur, le premier octet doit être envoyé au client. Ce premier octet peut être fortement impacté par la vitesse du réseau, que ce soit celui du serveur ou celui du client. En effet, si vous disposez d’une connexion internet lente, cela pourrait avoir un impact sur le TTFB.

Le TTFB est-il important ?

Pour rappel, le TTFB n’est pas la même chose que la vitesse de chargement de votre site. En effet, il s’agit principalement d’une mesure de réactivité. Bien que certains sites tel que Cloudflare estime que cette valeur n’a aucune importance, d’autres tel que Google estime qu’il est primordial d’avoir un bon TTFB.

Toutefois, selon une étude effectuée par Moz concernant la corrélation entre classement sur les moteurs de recherche et TTFB, il a été noté qu’il était difficile de savoir si le TTFB avait un impact sur le classement.

De ce fait, plutôt que de chercher à savoir son importance, il est préférable de s’attarder sur les mesures qui pourraient être prise afin d’optimiser votre site WordPress afin de réduire le TTFB.

On estime qu’un TTFB inférieur à 100 ms est excellent. Toutefois, Google Page Speed recommande que cette valeur soit inférieure à 200ms. La plupart des sites Web tourne aux alentours de 300 à 500ms, ce qui reste une valeur standard. Cependant, si cette valeur est au-dessus de 600ms, il se pourrait qu’un problème de configuration du serveur soit à l’origine de ce temps. De ce fait, afin de réduire le TTFB, il vous faudra suivre les recommandations ci-dessous.

Comment mesurer votre TTFB ?

Vous avez la possibilité de tester votre TTFB de plusieurs façons différentes. Cependant, il est à noter que vous n’aurez pas forcément les mêmes résultats selon les outils utilisés.

Utiliser Google Chrome DevTools

Google Chrome permet de mesurer le TTFB par le biais de l’outil DevTools. Cependant, le test ne sera pas forcément fiable dans la mesure où ce dernier peut être affecté par la latence du réseau et de votre connexion internet. De ce fait, il peut être préférable d’utiliser un outil tiers.

Vous pouvez utiliser l’outil DevTools en l’une des procédures suivantes :

  • Sur Chrome, cliquez sur les 3 petits points en haut à droite, sur “Plus d’Outils” puis sur “Outil de développement“.

Chrome options

  • ou Avec le bouton droit de la souris, cliquez sur un élément de page et cliquez sur “Inspecter“.

Chrome inspecter

  • ou Utilisez les raccourcis clavier [CTRL] + [Maj] + [i] ou [CMD] + [opt] + i (Mac)

Chrome inspecter raccourci

(Onglet Network de la fonction inspecter puis F5.)

Mesure du TTBF avec Geekflare

Il vous est possible de dépanner et tester votre site grâce à différents outils mis en place sur Geekflare. L’outil mis à disposition par ce site permet de vérifier le TTFB à partir de trois endroits différents.

Chrome Tools

Utilisation de WebPageTest pour mesurer le TTFB

L’outil WebPageTest permet aussi de mesurer le TTFB de votre site. Une lettre sera attribuée pour chaque tranche de 100ms au-delà de la cible.

Chrome Tools

Utilisation de Pingdom pour mesure le TTFB

Contrairement à WebPageTest et Chrome, Pingdom appelle cela le temps d’attente.

Chrome Tools

Mesure du TTFB avec GTMetrix

Tout comme pour Pingdom, il s’agit pour GTMetrix, du temps d’attente.

Chrome Tools

Mesure du TTFB avec KeyCDN

Si vous désirez d’un excellent outil afin de pouvoir tester les performances de votre site, vous pouvez utiliser KeyCDN. En effet, cet outil vous permet de tester les performances depuis 14 emplacements différents de façon simultanée.  De ce fait, il vous sera possible de vérifier et analyser les performances depuis les Etats-Unis ou de Pays Européens.

Chrome Tools

Outre ces outils, il en existe d’autres permettant de mesurer les performances de votre site internet tel que Sucuri Performance Tool ou ByteCheck.

Comment réduire le TTFB sur votre site WordPress ?

Maintenant que l’on sait vérifier les performances d’un site internet, il est nécessaire de savoir comment réduire le TTFB sur votre site WordPress.

1. Utilisation d’un hébergeur Web performant

L’une des meilleures manières de réduire le TTFB de votre site WordPress est de vous assurer d’avoir un hébergeur WordPress rapide. En effet, en souscrivant à un hébergeur Web rapide, vous diminuerez de 20% au moins le TTFB. De fait, il peut être aussi préférable, dans certains cas, de choisir un endroit situé physiquement dans le même pays que vos clients.

En effet, si vos clients sont en France, il est préférable de disposer d’un serveur en France plutôt qu’aux Etats-Unis.

2. Mettre en place un CDN

La deuxième solution est de mettre en place un réseau de diffusion de contenu (CDN) afin de réduire le TTFB. Cela peut être un plus si vous avez des clients éparpillés à travers le monde et permettra de réduire considérablement le TTFB.

Vérification du TTFB sans CDN

Dans un premier temps, un test a été effectué sans que le CDN ne soit actif sur notre nom de domaine. Comme vous pouvez très certainement le constater, le temps de chargement de notre site est de 3 secondes en moyenne.

Réduire le TTFB

Vérification du TTBF avec CDN

Dans un deuxième temps, le domaine a été lié à un CDN tel que Cloudflare. Comme vous pouvez le constater, le temps de chargement est tombé à 380ms. La différence est notable en utilisant un CDN. La deuxième chose importante à noter est que le temps de chargement dépendra aussi de l’emplacement utilisé pour votre test. Dans le cas du test, nous avons utilisé Londres comme emplacement afin de réduire la distance.

Réduire le TTFB

Il est à noter néanmoins que Cloudflare dispose de pare-feu et d’autres outils que les autres fournisseurs de CDN ne disposent pas. De ce fait, le temps de chargement peut être un peu plus long, en utilisant Cloudflare.

3. Mise en cache WordPress pour réduire le TTFB

La manière la plus simple de réduire le TTFB est d’utiliser un plugin de mise en cache pour WordPress. En effet, outre le fait de mettre en cache votre site, un tel plugin permet aussi de réduire considérablement le TTFB dans la mesure où cela permet de réduire le temps de traitement du serveur sur lequel est hébergé votre site.

Test sans cache

Après plusieurs tests sur Pingdom, notre site affiche un temps de chargement de 3 secondes comme nous l’avons vu précédemment.

Test avec Cache activé

Un nouveau test a été effectué suite à l’activation de WP Super Cache sur WordPress avec Pingdom. Vous pouvez visualiser que le temps de chargement est repassé au alentour de 400 ms.

Réduire le TTFB

De ce fait, il est bon de constater que le TTFB a réduit suite à la mise en place d’un plugin de cache sur notre site WordPress.

4. Utilisation d’un fournisseur DNS Premium

Comme il a été vu plus haut, les DNS peuvent également jouer un rôle important sur le TTFB. En effet, il existe des fournisseurs plus rapides que d’autres. Vous pouvez tester la vitesse avec SolveDNS.

Conclusion pour réduire le TTFB

Outre les quatre manières vus ci-dessus permettant de réduire le TTFB, il en existe d’autres tel que la mise en cache de la base de données, l’utilisation du Swap ou encore les paramètres PHP et MySQL. Cependant, ceux mentionnés plus haut sont facile à mettre en œuvre au niveau de votre site ou de votre hébergement Web.

De plus, il est à noter que la mise en place d’un CDN, la mise en cache de votre site WordPress et les DNS jouent un rôle sur le TTFB.

Commander

Hébergez votre site web Wordpress dès aujourd’hui !